• (Action ou vérité ?) Chapitre 2 - Action ou vérité ?

    Chapitre 2 :

    Action ou vérité ?

     

    Takao : Action ou vérité ? 

    Kise (fait semblant de réfléchir une seconde) : Hum … Action !

    Takao : Karaoké ! Chantes une chanson ! 

    Murasakibara (en mangeant) : Tu y tiens vraiment à ton karaoké. 

    Himuro : Ne parles pas en mangeant, Atsushi.

    Takao : Evidemment ! 

    Midorima : Malheureusement pour nous …

    Takao (l'air faussement triste) : Shin-chan …

     

    Kise se racle la gorge, signifiant qu'il aimerait le silence afin de leur montrer son talent de chanteur. Certains soupirent mais le silence se fait rapidement et Kise entame sa chanson.

     

    Kise : C'est la chance, en mon âme une force a émergé
    Quelle chance et soudain mon cœur a chaviré
    Alors adieu à ces jours malheureux
    Maintenant je sais ce que je veux

    Kise et Takao (squatte) : C'est la chance, peut-être me verras-tu changer
    Oui, ma chance mais je t'en prie reste à mes côtés
    C'est vers la lumière que je veux aller
    Et c'est toi mon cœur le sait qui doit me guider

    Oui le ciel baigne mes yeux de ce doux soleil
    Et la vie vient me donner toutes toutes toutes ses merveilles
    Les ennuis disparaissent derrière l'horizon
    Et depuis tout me sourit
    Et tout me réussit
    Mon cœur s'emplit de mille chansons

    C'est la chance, grâce à elle je vais tout surmonter
    Quelle chance, les malheurs seront tous écartés
    Je dis adieu à ces jours malheureux
    La vie réalisera tous mes vœux

    C'est la chance, peut-être me verras-tu changer
    Oui ma chance, tu ne pourras m'abandonner
    C'est vers la lumière que je veux aller
    Et c'est toi mon cœur le sait qui doit me guider

     

    Kagami : C’était quoi ça ?!

    Takao (fier de lui) : Le générique de Kilari !

    Hyuuga : Vous faites pitié les mecs !

    Kuroko : Je trouve aussi.

    Kise (l'air boudeur) : Kurokocchi ! 

    Aomine (mort de rire) : Ça va direct finir sur Facebook !

    Murasakibara (en se tenant la tête) : J'ai mal à la tête maintenant. Je vais manger pour faire passer mon mal de tête. 

    Himuro : Ce n’est pas en mangeant que ton mal de tête va passer, Atsushi.

    Kiyoshi : J'ai plutôt bien aimé le duo, moi. 

    Kise (tout sourire, regardant Takao) : Moi aussi !

    Akashi : Ryouta tourne la bouteille, tu nous fais perdre notre temps.

     

    Kise sursaute en entendant la voix d'Akashi s'impatientant.

     

    Kise (devient tout raide) : Oui … Désolé !

     

    Il se précipite donc vers la bouteille et la fait tourner. Kuroko voit la bouteille s'arrêter devant lui ce qui ravi Kise.

     

    Kuroko : Action. 

    Kise (en souriant) : Fais-nous un beau sourire, Kurokocchi !

     

    Kuroko sourit sous le regard de tous. Akashi semble impartial comme à son habitude seulement … A la vue du sourire de Kuroko, Akashi sent son cœur se faire transpercer par la flèche de Cupidon, les yeux illuminés (intérieurement), il ne peut que regarder ce visage angélique qui se tient face à lui. Ce visage aux traits parfaits, un regard brillant d'amour et un sourire charmeur (d'après Akashi).

    Kuroko reprend son expression neutre et tourne à son tour la bouteille. Voyant la bouteille tourner, Akashi se souvient qu'il n'y a pas que Kuroko et lui dans la pièce et se voit arraché de ses douces pensées lorsque la bouteille s'arrête.

     

    Kuroko : Kagami-kun, action ou vérité ?

    Kagami : Vérité. 

    Aomine : Pff ... Espèce de lâche !

    Kagami : C'est qui que tu traites de lâche ?! 

    Aomine : Qui d'autre à part toi, crétin ?!

    Kuroko (ne prête pas attention à leur dispute) : Kagami-kun, si tu as un sandwich dans les mains et qu'Aomine-kun arrive devant toi à moitié mort de faim, qu'est-ce tu fais ?

    Kagami : Je le bouffe devant lui sans hésiter ! 

    Aomine : Enfoiré !

     

    Une paisible vague d'insultes vient heurter les tympans de tous.

     

    Kise : Kurokocchi … Tu n'aurais pas dû poser cette question.

    Kuroko : Désolé …

    Midorima : En plus tu connaissais déjà la réponse, comme tout le monde d'ailleurs, nanodayo. 

    Kasamatsu : Et comment on les arrête, maintenant ? 

    Murasakibara : Avec des gâteaux ? 

    Himuro (soupire) : J'abandonne …

    Hyuuga (remonte ses lunettes) : Laissez-moi faire ! Allons, allons … On se calme …

     

    Kagami et Aomine l'ignorent royalement, ce qui évidemment énerve Hyuuga. Il s'échauffe rapidement les épaules avant de faire craquer son cou puis prend une grande inspiration.

     

    Hyuuga (avec une aura menaçante) : Non mais vous allez la fermée, bande de gamins !

     

    Aomine et Kagami se stoppent net, une bosse venant se former sur le haut de leur crâne. Ils voient les regards agacés, énervés, désespérés, fixés sur eux avant de retourner s'assoir comme deux enfants que l'on vient de gronder, ce qui était le cas.

    Hyuuga quand à lui avait déjà repris sa place, une expression victorieuse collée sur le visage. Kagami tourne la bouteille énervé, au tour de Hyuuga. Son expression de victoire disparait comme par magie.

     

    Kagami (avec un sourire sadique) : Action ou vérité, Hyuga-senpai ?  

    Hyuuga : Action !

    Kagami : Montres nous une photo de toi avec tes cheveux décolorés, qu'on se marre ! 

    Hyuuga : Même pas en rêve, sale gamin ! De toute façon, je n'en ai pas sur moi.

     

    Kiyoshi sort son portable et montre l'écran de celui-ci aux autres avec un sourire jusqu'aux oreilles.

     

    Kiyoshi : Moi, j'en ai une ! TA-DAAAA !

    Hyuuga : D'où tu sors ça, espèce d'enfoiré ?! Ranges le ou je te le fais bouffer ! 

    Kiyoshi (rigole) : Hahahaha … Allons, Allons … On se calme … C'est juste pour rire.

    Hyuuga (entre ses dents) : Je vais te …

     

    Hyuuga énervé prend la bouteille et la fait tourner d'une telle violence que celle-ci arrête sa course contre les genoux d'Himuro.

     

    Hyuuga : Ah … Désolé … Je vais recommencer. 

    Kagami : Laisses tomber. Tatsuya n'est pas passé de toute façon. 

    Kuroko : Kagami-kun, tu pourrais lui demander son avis … 

    Himuro : C'est vrai, ce n’est pas grave.

     

    Himuro reposa la bouteille au milieu.

     

    Hyuuga : Bon, d'accord. Action ou vérité ? 

    Himuro : Vérité.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :