• (Ivresse et pouvoir... Perte) Chapitre 1 - Le commencement

     Ivresse et pouvoir... Perte
    (écrit par Carotte)

    RésuméAkashi remarque que Kuroko ne se sent pas bien, il décide de le réconforter en le prenant dans ses bras ce qui va lui donner envie de plus.

    Cette fanfiction a comme base les images. L'histoire a été écrite autour de celles-ci et non pas l'inverse.

    /!\ SPOIL !!! /!\ Il y a dans cette fanfiction une partie de l'histoire de La génération des Miracles se passant à Teiko (chapitre 3) ainsi que le résultat de fin de la WINTER CUP (chapitre 4) !!! 

    (Akashi x Kuroko)

    Cette fanfiction se compose de 4 chapitres.

    Bonne lecture !

     

    Chapitre 1 : Le commencement

     

    Etudier, travailler, s'entrainer toujours plus dur... Etre le meilleur, gagner, toujours gagner...

    J'avais tout gagné, j'avais toujours vaincu mais sans m'en rendre compte, il y avait quelque chose que j'avais perdu. Quelque chose auquel je tenais, quelque chose que l'ivresse de la victoire m'avait fait oublier...

    Kuroko Tetsuya

    ...

    Akashi-kun..

     

    Ce jour là, je marchais dans un couloir désert après les cours, jusqu'à ce que, dans mon dos, j'entende ta voix prononçant mon nom. Je me suis alors retourné pour te faire face.

     

    Tetsuya. Qu'y a-t-il ?

    Je voulais te remercier pour m'avoir aidé à m'entrainer hier. Je voulais te le dire plus tôt mais je n'en ai pas eu l'occasion..

     

    Tu t'étais penché vers l'avant, en signe d'humilité avant de me remercier.

     

    Merci, Akashi-kun.

    Tetsuya, tu m'as déjà remercié hier. Il n'était pas nécessaire de le faire une fois de plus. Pendant que tu es là, je sais que tu t'entraines dur cependant, j'aimerais que tu ne sois pas totalement épuisé lors du match de la semaine prochaine. Fais attention, Tetsuya.

    Oui, ne t'en fais pas... Merci de te préoccuper de moi, Akashi-kun...

     

    Tristesse et gêne emplissaient ton regard à ce moment là. Depuis un certain temps tu étais devenu moins enjoué et dynamique que ce que tu étais à ton habitude durant les entrainements.

     

    Qu'est-ce qu'il se passe ?

    Rien, je... Je suis désolé...

     

    "Pourquoi s'excuse-t-il ? Pourquoi cette étrange sensation parcourt une fois de plus mon corps ?" avais-je pensé. Pourquoi n'osais-tu pas me regarder ? Pourquoi ta voix semblait pouvoir se briser à tout moment ?

     

    Explique-toi, Tetsuya. De quoi t'excuses-tu ?

     

    Pourquoi avais-je prit cette intonation autoritaire ? Ce n'était pourtant pas ce que je voulais... Ton tressaillement, je l'avais remarqué.

     

    Je suis désolé d'être une gêne, je sais que je ralenti l'équipe. Excuse-moi...

     

    Pourquoi avais-je fait cela, à ce moment ? Je ne sais pas... Mon bras s'était emparé de ta fine taille avant de te rapprocher de moi.

     

    Tetsuya, ne te sous-estime pas. Tu ne fais pas partit de l'équipe pour rien. Je ne t'ai pas choisit pour rien.

     

    Je ne comprenais pas pourquoi tu te laissais faire. Agrippé à mon épaule, tu as sangloté. Mes doigts ont caressé ta douce chevelure tandis que je sentais la chaleur de ton corps contre le mien. J'ai fermé les yeux quelques instants en sentant cette agréable mais inconnue sensation qui s'emparait de mon corps. Ta présence m'apaisait quelque peu...

     

     


    Jusqu'à ce que tu te recules, te dégageant de mon étreinte.

     

    Akashi-kun...

     

    Tu avais essuyé les quelques larmes qui longeaient tes joues rosées avant de t'excuser de t'être laissé aller. C'était pourtant moi qui t'avais invité dans mes bras...

     

    Pardon, je suis désolé..

    Tetsuya. Arrête de t'excuser pour rien. Tu devrais rentrer chez toi et te reposer, tu m'as l'air épuisé ces derniers temps.

    Oui.

     

    Tu t'étais retourné. Je t'avais imité avant de continuer ma route, à l'opposé de la tienne.

     

    Merci, Akashi-kun.

     

    Un sourire avait pris possession de mes lèvres, en entendant ces paroles, cette voix sincère et douce que j'appréciais tant.

    Plusieurs jours étaient passés, tu étais redevenu normal, surement grâce à l'équipe qui t'avais soutenu, l'amitié que les joueurs éprouvaient pour toi. Le match que nous avions joué avait été une énième victoire pour Teiko.

    Tu étais discret mais ton bien-être se faisait ressentir, la tension que tu avais accumulé était redescendue. Tu étais le joueur le moins doué et tu le savais, ce que tu n'avais pas réellement compris c'est que tu avais un talent et que celui-ci était important. Tu avais une certaine force d'esprit qui te changeait totalement lorsque tu étais sur le terrain, un talent que seul toi pouvait maîtriser, une discrétion qui pouvait t'être bénéfique. Tetsuya, je savais pourquoi je t'avais choisis et je ne l'ai jamais regretté.

    Lors d'un détour dans un couloir, le jour suivant, je m'étais retrouvé face à face avec toi.

     

    Bonjour, Akashi-kun.

     

    Ton regard était souriant, lumineux, magnifique.

     

    Bonjour, Tetsuya.

     

    Ton visage, je l'avais trouvé adorable, un léger sourire avait prit place sur tes lèvres. Je m'étais rapproché de toi instinctivement sans même m'en rendre réellement compte. Tes lèvres, je voulais tes lèvres. Je voulais, une fois de plus, te prendre dans mes bras, te sentir contre moi. Sans quitter tes yeux qui me fixaient, je me suis approché, comme attiré, j'étais tout proche quand j'ai réalisé ce que j'étais en train de faire.. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque tu as fermé les yeux, comme attendant la suite.




    Tetsuya...

     

    Je me souviens avoir murmuré ton prénom avant de t'embrasser. Tu m'avais, de tes mains, attiré un peu plus contre toi. J'avais admiré ton visage aux yeux clos, souriant intérieurement. Puis nos lèvres s'étaient séparées, tu avais détourné le regard, rougissant adorablement.

     

    Akashi-kun...

    Sors avec moi.

     

    Surpris, tu avais rapidement relevé la tête en entendant mes paroles.

     

     

    J'ai clairement eu la même réaction que toi en comprenant que ces mots étaient sortis de ma bouche, bien que je ne t'en avais rien montré. Tu m'avais regardé un moment comme statufié avant de sourire.

     

    Akashi-kun...

     

    Tu t'étais avancé, avant de passer tes bras autour de ma taille,  tes cheveux avaient frôlé mon visage puis j'avais enlacé tes épaules, attendrit par ta réaction.

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Décembre 2015 à 19:33

    C'est mignon. C'est le premier mot qui me vient. Et franchement, c'est pas normal parce que normalement, c'est pas ce couple qui est censé être mignon. Je ne me souviens plus des prénoms des deux gars qui sont supposés être mignon (Désolée, je connais pas bien cette série. Je sais juste que mon couple préféré c'est Aomine x Kagami et que Kuroko c'est le héros ! C'est déjà pas mal je trouve !). Mais vous vous souvenez, on avait inventé le mot cutitude pour ce personnage qui était la mignonnerie (Suis pas sure que ça se dise) incarnée. Je viens de retrouver leur p'tit nom, c'est Midorima et Takao, hein ? C'est Takao le plus cute, non ?

    Toutefois, ça ne veut pas dire que ça ne me plait pas ! C'est toujours aussi bien écrit, y a quelques expressions que j'ai beaucoup aimé comme, si je me souviens bien : 'Un sourire a pris possession de mes lèvres'.

    J'attend la suite ! :) (Y a bien une suite, hein ?)

    2
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 12:42

    Carotte : Mignon, mignon oui et non.. Enfin, ça n'égalera jamais la cutitude de Takao ! Takao c'est la cutitude absolue mélangé à de la sexy attitude, il est inégalable ! 
    Patate : Oh non, pourquoi tu as parlé de Takao ?! --'
    Carotte : Parce que .... TAKAO !!!!
    Patate : ......  J'abandonne..

    ***

    Un sourire avait pris possession de mes lèvres*
    Carotte : Ahlala... Trop de talent xD
    Patate : Fais gaffe, tu prends le melon !
    Carotte : C'est pas grave, ça me donne la pêche !
    Patate : Purée ! Je vais te mettre une patate, tu vas pleurer comme un oignon !
    Carotte : Zut, les carottes sont cuites !

    Patate : ... Tu me fais vraiment dire de la merde, Carotte-chan ! Arrête de jouer avec les commentaires !
    Carotte : ... Désolée...

    ***

    Carotte : Dans l'intro j'ai marqué qu'il y aurait 4 chapitres, j'en ai posté un..
    Patate : Donc, non il n'y aura pas de suite !
    Carotte : Pff, banane va !
    Patate : Arrête...
    Carotte : ... ok...

    Purée de Carotte

    3
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 13:10

    On est d'accord, Takao c'est le plus cute ! ;) J'étais obligée de parler de Takao, désolée...

    Elle était vraiment très bien trouvée cette phrase ! ;)

    Ah oui, c'est vrai ! Mais le truc, c'est que j'ai lu l'intro bien avant de lire le chapitre... Et entre temps, j'ai lu d'autre truc, donc je ne savais plus à quoi se rapportait tout ce que j'avais lu, si vous m'avez comprise...

    Sérieux, vous me faites trop rire, continuez comme ça ! ;)

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 18:25

        Carotte : ............. TAAAKAAAAOOOOOO !!!!
        Patate : Roh, tais-toi ! Tu me casses les oreilles, Carotte-chan !
        Carotte : Non... Jamais ! TAAAAAAAAAKAAAAAAAOOOOOOOO !

        Carotte : Merci, merci ! B)

        Patate : Oui, on a compris, ne t'inquiète pas ;)

        Patate : T'inquiète pas pour ça non plus ! 
        Carotte : On ne risque pas de s'arrêter xD ... TAAA...
        Patate *lance un regard noir à Carotte-chan* : Fais gaffe...
        Carotte : ....

        Patate et Car... TAAAAKAAAAOOOOO !!!

    4
    Lundi 7 Décembre 2015 à 21:57

    AOMINEEEEEEEEEEEEEEEEEE x KAGAMIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :