• (Ivresse et pouvoir... Perte) Chapitre 4 - Retrouvailles

    /!\ SPOIL /!\ Ce chapitre contient des informations concernant les résultats du match de la finale de la Winter Cup !

     

    Retrouvailles

     

    Le temps du lycée est arrivé, tous avons tous choisis des établissements différents, Tetsuya, tu en a profité pour t'enfuir, n'est-ce pas ? Pour t'éloigner de moi le plus possible, pour m'oublier. Tu t'es amélioré, t'es performances se sont développées et tu as continué de grandir loin de moi. Gagné, j'ai tout gagné, Tetsuya. Tu es arrivé en final. Tu m'as affronté... Seirin...Vous vouliez gagné, vous vouliez me voir perdre. Inacceptable ! Seirin... Tetsuya...

    Quand je t'ai affronté Tetsuya, je voulais t'écraser, te montrer à quel point tu n'es plus rien, à quel point tes capacités sont minables, inutiles et futiles face à moi. Moi, qui ne fais que gagner, moi qui ai toujours raison. Tu as été déstabilisé... Abandonne. Tu as perdu l'équilibre, Tetsuya, je t'ai vu sur le point de tomber une fois de plus mais cette fois, ton équipe a été là pour te remettre debout. Tu t'es redressé, Tetsuya, tu t'es dressé contre moi. J'ai vu ton regard, tes yeux reflétaient ta confiance en toi, en ton équipe. J'ai vu ce que tu essayais de faire. Tu voulais me faire perdre, Tetsuya, tu voulais sauver mon coeur, me sauver... Tu as réussi, Tetsuya... Il a perdu... J'ai perdu... La lumière a atteint mon être, Tetsuya, je t'ai vu me tendre la main. Tetsuya...

     

    Félicitation Tetsuya.

    Merci ... Akashi-kun...

     

    Tu as gagné, Tetsuya. Merci.

    Une fois en dehors du terrain, je n'ai pu m'empêcher de laisser couler une larmes ou deux le long de mes joues... J'étais heureux, Tetsuya... Je marchais en direction du vestiaire réservé à Rakuzan. J'ai entendu ta voix prononcer mon nom. Je me suis retourné et t'ai regardé. Je ne savais comment réagir. Tu t'es approché, le regard encré dans le mien. Avant de me serrer dans tes bras.

     

     

     

     

     

     

    Akashi-kun...

     

    Aucun mot n'était sorti de ma bouche, aucune syllabe ne voulait passer la frontière de mes lèvres. Mes bras ont entouré ta taille, la serrant de peur que ce cauchemar ne se reproduise. Je ne veux pas te faire de mal, Tetsuya,

     

    Pardonne-moi...

    Je t'aime...

     

    Je le savais, Tetsuya. C'est pour cela que tu ne m'as jamais abandonné, jamais oublié, que tu t'es dressé contre moi, que tu as combattu de toutes tes forces, que tu as espéré, que tu as réussi.

     

    Reste avec moi, Tetsuya...

     

    Tu as sourit, je le savais. Je sentais tes lèvres sur mon cou, tes mains dans mes cheveux. Tes lèvres se sont dirigées vers les miennes avant de s'en délecter. Tu m'avais retrouvé, Tetsuya. Merci.

     

    Testuya, je t'aime.

    Je le sais, Akashi-kun.

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 16:27

    C'est cute. (Raah, ça m'énerve d'utiliser ce mot alors qu'on parle pas de Takao ! ;)) Nan, mais sérieusement, j'aime beaucoup ce chapitre.

    Juste pour être sure, c'est la fin hein ? Parce que ça a un gout de fin... En fait, faut que ce soit fini, parce qu'ou sinon, ça partirait n'importe comment et c'est dommage. Là, c'est bien.

    J'arrive pas à penser autre chose que 'c'est mignon'.

    J'écoute The Letter de The Box Tops, et je trouve que les paroles vont plutôt bien avec le texte ;)

    Ah oui, je voulais savoir, c'est quoi Seirin ? (Oui, j'y connais rien !)

    Encore une fois, c'est mignon... (Remarquez que j'ai rien dit d'autre de tout le commentaire)

      • Vendredi 18 Décembre 2015 à 17:56

        Mais Takao, c'est pas le même niveau ! C'est la cutitude level max ! Là, c'est cute, c'est tout :P

        Oui, c'est bel et bien la fin, pas d'autre chapitre ! Le rideau s'abaisse, remerciement des personnages et : THE END !
        Par contre, ça fait plusieurs fois que tu écris "parce qu'ou sinon", j'ai d'abord pensé à une faute de négligence, sauf qu'elle se répète. "Parce qu'ou sinon", ne se dit pas, c'est "Parce que sinon" ou, encore plus français, un simple "sinon" convient parfaitement. :)

        Ne renie pas tes pensées ! Même si c'est mignon, cela n'arrive pas à la cheville de Takao ;)

        Je ne connais pas, je viens de regarder les paroles, effectivement, c'est pas mal. :D

        Seirin, c'est le nom de l'équipe de Kuroko et Kagami. Il faut vraiment que je fasse un article de présentation, des personnages xD Akashi est dans l'équipe de Rakuzan (et Takao à Shutoku)

        Fais gaffe, tu vas te transfomer en René la Taupe xD

        Carotte

      • Samedi 19 Décembre 2015 à 19:35

        Ah, tu me remontes un peu le moral là ;)

        Ah bon ? Moi j'ai toujours dit 'parce qu'ou sinon'... On peut dire, 'sinon' et 'ou sinon', nan ? Pourquoi on pourrait pas dire 'parce qu'ou sinon' ? Si c'est pas français, excuse moi, mais franchement, j'en savais rien... (J'ai l'impression que cette dernière phrase n'est ps française... --')

        T'as raison, Takao sera toujours le plus mignon ! :D

        Moi aussi je viens de découvrir la chanson, et je le trouve super sympa et elle s'accordait bien avec ce que je lisais alors...!

        Attends, ils sont pas tous dans la même équipe ???

        René la Taupe ne disait pas 'petit bidoooon' ? 

      • Samedi 19 Décembre 2015 à 21:26

        Bah, il faut le corriger... Employer "Ou sinon", revient à dire '"Je monte en haut", c'est un pléonasme. Les termes "ou" et "sinon" sont utilisés pour exprimer une alternative, "ou sinon"est une accumulation qui n'a donc aucun intérêt.
        Effectivement, elle serait plus française si tu mettais les négations (n'/ne) : "ce n'est pas" et "je n'en savais rien"

        ... Ah la la... Allez, petit résumé ! 
        Akashi Seijuuro, Kuroko Tetsuya, Midorima Shintarou, Aomine Daiki, Kise Ryouta et Murasakibara Atsushi étaient dans la même équipe au collège, leur manager était Momoi Satsuki (qui est l'amie d'enfance d'Aomine). Ils faisaient partie de l'équipe de Teiko et étaient appelé "La génération des Miracles" (Kiseki no Sedai) à cause de leur puissance. Kuroko est le sixième joueur fantôme non reconnu (à cause de sa discrétion) de la Kiseki no Sedai. L'anime se passe durant leur première année de lycée, ils se sont tous séparés.
        Akashi Seijuuro est à Rakuzan.
        Kuroko Tetsuya est à Seirin (où il a fait la connaissance de Kagami Taiga)
        Midorima Shintarou est à Shutoku (où il "rencontrer" Takao Kazunari)
        Aomine Daiki est à Tōō (avec Momoi Satsuki)
        Kise Ryouta est à Kaijo (le capitaine de l'équipe est Kasamatsu Yukio)
        Murasakibara Atsushi est à Yosen (où il a fait la rencontre de Himuro Tatsuya; qui est un ami d'enfance de Kagami)
        Leurs équipes se battent entre elles pour gagner des championnats.

        René la Taupe; écoute, écoute... ^^

        Carotte

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 09:44

        Mm, si tu le dis ! Mais j'ai toujours dis 'ou sinon'... Et vu que c'est une habitude, je ne pense pas que ça partira tout de suite... 

        Ouais ! Un résumé ! :D

        D'accord, je comprend mieux. Donc en gros, ils sont tous potes, mais dans des équipes différentes, et ils se battent pour gagner les championnats. Ca me plait pas trop de voir des potes qui se battent pour gagner des championnats... 

        Pourquoi t'as mis le 'rencontrer' entre guillemet avec Midorima et Takao ?

        Ah oui, il dit 'mignon'... Alors ça doit être une déformation familiale... --'

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 12:00

        C'est une faute qu'il faudrait corriger, elle peut, je pense, vraiment poser problème surtout à l'écrit.

        J'ai oublié de mentionner qu'ils se sont séparés car ils ne s'entendaient plus; Kuroko le premier car il n'aimait pas ce que devenait l'équipe. La Kiseki no Sedai était la plus puissante équipe au collège, sauf qu'à cause de leur trop grande puissance, toutes les autres équipes n'étaient pas de taille face à eux. Ils ont alors perdu leur intérêt pour le basket et ont abandonné leur travail d'équipe pour jouer en solo, écrasant sans pitié les équipes adverses. Ils ont chacun choisit des lycée différents en fonction de leur goût et des demandes de celle-ci. Ils se retrouvent ensuite en tant qu'aversaire pendant les championnats. 

        Je l'ai mis entre guillemets car avant de se retrouver au lycée, la génération des miracles avait joué et gagné contre l'équipe de Takao. Lorsque celui-ci à reconnu Midorima (qu'il voyait comme son ennemi à vaincre) dans l'équipe du lycée, il a décidé de ne pas rivaliser avec lui mais plutôt d'être reconnu à ses yeux. Il a d'ailleurs dit à Midorima qu'il s’entraînerait pour devenir plus fort. Depuis, il suit Midorima en l'appelant Shin-chan ce qui énerve ce dernier car il trouve cela trop familier. Voilà, voilà.

        Il dit "petit bidon" avant le refrain :P

        Carotte

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 16:33

        Mais attend, juste pour qu'on soit clair, t'es en train de dire que cette expression n'existe pas du tout ou qu'elle ne fonctionne pas avec ma phrase ?

        Ah, d'accord, je comprend mieux. C'est sur qu'être la meilleure équipe et ne plus avoir d'adversaire, c'est plus très drôle. Dis, pourquoi entre tous ces personnages, c'est Kuroko le héros ?

        Il l'appelle Shin-chan par rapport à son prénom ?

        Ah bon ? Je l'ai même pas entendu --'

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 17:10

        Beaucoup l'utilise mais comme je te l'ai dis, c'est un pléonasme, le terme "sinon" est suffisant. "Ou sinon" n'est pas français pour moi.

        Parce que le mangaka l'a décidé ! 
        Kuroko comparé aux autres n'est pas très fort, voir pas du tout, les seules choses qu'il sait faire sur le terrain se sont les passes. En fait il utilise sa discrétion (Misdiscretion) pour faire des passes sans que les adversaires ne le remarque (Il est considéré comme une ombre et Kagami est sa lumière / Aomine était sa lumière à Teiko); ceux-ci voient la balle changer de direction sans raison. A part ça il n'a aucune endurance, il ne sait pas mettre des paniers. Bref, il est nul. Lorsque la Kiseki no Sedai a commencé à jouer solo, Kuroko qui était le passeur n'a plus eu d'utilité. Il veut que la génération des miracles reconnaisse son jeu en les battant un par un avec l'équipe de Seirin qui n'est existante que depuis peu (D'où le nom de l'anime "Kuroko no Basket" soit "Le basket de Kuroko"). Ce qui va provoquer des prises de conscience chez la génération des miracles tout au long de l'anime.
        L'anime montre l'évolution et la détermination de Kuroko aidé de l'équipe de Seirin afin de prouver à la génération des miracles que leur talent n'est pas imbattable.

        Oui, Midorima Shintarou.

        "Ce qui me plait chez toi, c'est ton petit bidon..." première phrase de la chanson :P

        Carotte

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 19:44

        Ah, pour toi c'est pas français. Mais en vrai, c'est français ?

        Je comprend mieux. Juste, quel genre de prise de conscience ils vont avoir ? Et puis, c'est sur qu'on peut battre la génération des miracles si on les prends séparément...

        Ah d'accord. Ba, tu vois, lui j'aime bien son nom et prénom ! ;)

        Je l'avais vraiment pas remarqué ! xD

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 20:58

        Honnêtement, je n'en sais rien... Je sais que pour moi ce n'est pas français. J'ai cherché, et tout ce que j'ai trouvé c'est qu'il est utilisé mais que, comme je te l'ai dis, c'est un pléonasme à éviter, tout comme "Je monte en haut" ou "je descends en bas". 

        Quel genre... En général, ils se rendent compte que leur équipe les soutient et qu'ils doivent arrêter de jouer en solitaire, ils reprennent goût au basket, ils ne pensent plus à gagner pour eux mais pour l'équipe. Des trucs comme ça dans l'ensemble.

        Et son surnom ! Shin-chan, je trouve ça mignon (normal il vient de Takao xD)

        Ah la la... N'empêche à cause de toi, j'ai dû chercher les paroles de René la Taupe ! Honte à moi !

        Carotte

      • Lundi 21 Décembre 2015 à 10:53
        Ok, je vois.

        Ah, je pensais qu'ils le savaient déjà ça, avec la génération des miracles…

        Oui, c'est bien mignon ! (Takao est trop mignon !!!!!)

        x) Y a pas à avoir honte !
      • Lundi 21 Décembre 2015 à 20:18

        Bon, disons que c'est une reprise de conscience !

        Takao ! *-*

        Si, René la Taupe quoi ! 

        Carotte

      • Lundi 21 Décembre 2015 à 20:26

        Je vois ! :P

        Takao ! :3

        Et alors ? En plus, c'est toi qui l'a mentionné en premier, non ? Ça veut dire qu'il te tient à cœur !

      • Lundi 21 Décembre 2015 à 20:38

        Non, il ne me tient pas à coeur ! C'est juste que mon père ressort cette idiotie en ce moment et y ait pensé sur le coup. A part, j'ai juste envie d'avoir un sac en peau de René la Taupe !!!

        Carotte

      • Lundi 21 Décembre 2015 à 22:17

        Oh ! Donc en fait, t'as été victime du phénomène de Baader-Meinhof !

      • Lundi 21 Décembre 2015 à 22:38

        ... *réflexion intense* ... Je ne pense vraiment pas... En tout cas je ne le ressens pas de la même façon que d'habitude, j'aurais plutôt pensé à de la connerie et une chanson énervante... 

        Carotte

      • Mardi 22 Décembre 2015 à 10:49
        Attend, tu sais ce que c'est le phénomène de Baader-Meinhof ?
      • Mardi 22 Décembre 2015 à 13:59

        Yep', ça met déjà arrivé. Par contre j'ai pas non plus étudié le sujet, je sais ce que c'est en gros, c'est tout.
        J'avais jamais entendu (lu) quelqu'un en parler xD

        Carotte

      • Mardi 22 Décembre 2015 à 22:33

        Tous les gens à qui j'en ai parlé ne connaissait pas ce phénomène, ou pas le nom en tout cas. Moi même, j'ai du découvrir qu'il existait effectivement (J'en était victime sans connaitre son nom) et son p'tit nom.

        En gros, c'est quand tu découvres un nouveau concept, tu le revois plusieurs fois dans un court laps de temps. Et je trouve que ça s'adapte aussi pour des concepts qui ne sont pas nouveau, mais dont on entend parler (ou lire) pour la première fois depuis longtemps.

        Tout ça pour dire que je trouve que ta réponse est bizarre, (par rapport au phénomène bien sur)... --' (Je parle de ta première réponse sur la phénomène)

      • Mercredi 23 Décembre 2015 à 08:06

        Je savais que le nom se rapportait à La Bande à Baader mais sans plus.. Tu as fait ressortir ma curiosité, maintenant je suis obligé d'aller voir le pourquoi du comment de cette appellation.

        Ouaip'

        Par rapport au fait que je pense pas que ce soit ça ? C'est parce que je ne le crois pas vraiment. On parle de Takao en tant que petite chose mignonne xD Et mon père me saoul avec la chanson de René la Taupe "Mignon mignon" en ce moment. En fait, j'entend le terme "mignon" et l'emploi sans arrêt donc pour moi, ça ne se rapporte pas au phénomène Baader-Meinhof mais plutôt à de la connerie de mon cher Papa. 
        Ce phénomène, je connais mais là, je ne le ressens pas pareil.. C'est pas comme-ci j'utilisait mignon rarement.. Si tu arrives à comprendre xD

        Carotte

      • Mercredi 23 Décembre 2015 à 14:20
        Oui, le nom vient d'eux, je sais plus pourquoi… ça doit être eux qui l'ont 'découvert', si on peut dire.

        Ah mais pour moi, c'était le fait que tu parles de René la Taupe à deux personnes différente qui faisait le phénomène (ça se dit ?), pas le mot 'mignon'
      • Mercredi 23 Décembre 2015 à 17:22

        Origine de l'appellation Baader-Meinhof

        Aaaah ! Non plus... Le fait que je te parle de René la Taupe, c'était juste une association d'idées. :P

        Carotte

      • Jeudi 24 Décembre 2015 à 14:35
        Ah oui, je m'en souviens maintenant, je l'avais déja lu.

        Bon, d'accord !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :