• Seirin au cinéma

    Seirin au Cinéma

    Cette fanfiction à été inspirée du bout d'histoire Patate & Carotte de Gaellah que l'on remercie. Elle l'a écrit avec le peu de chose qu'elle savait sur nous et ça nous correspond assez bien xD Notre connerie y est, on peut le garantir ! :P 
    Je vous conseille d'allez le lire et de voir son blog A Little Story.
    Sachez que "Seirin au cinéma" reprend le bout d'histoire de Gaellah mais d'un autre point de vue. ^^

    Bonne lecture !

     

    ***

     

    - L'entraînement est terminé ! cria Riko aux joueurs de l'équipe de basket de Seirin.

    - Enfin.., soupira Kagami à bout de souffle.

    - Démon... grogna Hyuga entre ses dents.

     

    Toute la troupe, exténuée, se dirigea vers les bancs ne pensant qu'à une chose... Boire !

    Mis-à-part Kuroko qui était étalé sans force aucune, entre la vie et la mort, sur le parquet du gymnase. Une bouteille vint s'échouer juste devant lui. Son regard s'illumina, (enfin on va faire comme si c'était possible), son bras rampa jusqu'à cette oasis tant attendu. Sa main se posa sur la bouteille.

    La jeune fille arbora un magnifique sourire en observant les joueurs. Sourire, bien trop angélique au goût de l'équipe.

     

    - C'est quoi ce sourire ? demanda Hyuga sur ses gardes, sachant pertinemment que celui-ci n'était pas seulement dû à la bonne humeur.

    - Oh rien... J'ai juste organisé une sortie pour l'équipe. Afin que vous vous détendiez un peu...

     

    Le sourire de Riko s'élargit sensiblement.

     

    "Flippant" pensa Hyuga au même titre que les autres.

    - Quelle genre de sortie ? interrogea Kagami.

     

    Riko ricana intérieurement avant d'annoncer fièrement.

     

    - Une séance de cinéma ! annonça-t-elle comme ravie.

    - Génial ! s'écria Koganei, ça fait un bail que je ne suis pas sortit.

     

    Mitobe affirma d'un signe de tête, un sourire à l'appui. Tandis que les autres s'en réjouissait.

     Riko se racla la gorge afin de capter l'attention de tous.

     

    - Rendez-vous samedi à 15h30 devant le cinéma !

    - Euh... Samedi ?... C'est-à-dire qu'avec Fukuda-san et Kawahara-san, on avait prévu d'aller à Aqualand, osa Furihata.

    - Eh ?! Aqualand ! Et vous ne nous avez même pas proposé de venir ?! se plaignit Koganei.

    - En fait... Euh... 'fin, c'est que...

     

    Riko les regarda un instant avant de sourire de plus bel. Les 3 compères eurent un frisson dans le dos.

     

    - Tant pis... Amusez-vous bien.

    - ... Merci...

    - Par contre pour les autres... Aucun désistement ne sera permit, leur fit-elle le regard menaçant.

     

    Elle reprit son sourire avant de se diriger vers la porte. Elle l'ouvrit puis s'adressa une dernière fois aux joueurs, le visage rayonnant.

     

    - Ne soyez pas en retard !

     

    La porte se ferma et tous se regardèrent.

     

    - Je ne sais pas pourquoi, mais je le sens mal, annonça Kagami.

    - Je crois que finalement je ne vais pas venir, continua Koganei.

    - Nous n'avons pas le choix, intervient Hyuga en remontant ses lunettes fièrement, tel un homme ayant accepté sa funeste destinée.

    - Hahaha ! Ca ne va pas être si terrible, s'en amusa Kiyoshi.

     

    Un silence de mort s'abattit sur le gymnase, tous perplexes, ils allèrent finalement dans les vestiaires après avoir rangé.

     

    - Kagami.. fit Kiyoshi en pointant la salle du doigt.

    - Oui ? Ah...

    Kagami soupira et se dirigea vers une chose desséchée qui trônait, la main sans force sur une bouteille d'eau, au beau milieu du terrain.

    Taiga ouvrit la bouteille et sauva de la déshydratation son frêle coéquipier qui finit trimballé tel un sac de patates sur l'épaule du plus grand.

     

    Dans un océan de muscles à découverts sur lesquels la sueur redessinait leur torse, ils s'échangèrent leurs avis, plus délirants les uns que les autres, quant au piège diabolique que leur coach leur réservait.

    Ils se quittèrent d'assez bonne humeur tout de même, prêts à profiter de cette sortie pour se reposer avant les matchs de l'inter-lycée.

     

    Le week-end vint rapidement, Kiyoshi devant le cinéma attendait les autres membres de Seirin.

     

    - Bonjour, vous deux ! Lança gaiement Kiyoshi aux arrivant.

    - Bonjour, répondirent-ils.

    - Où sont les autres ? demanda Kuroko.

    - Hyuga et Riko sont à l'intérieur, ils achètent les places. Koganei et Mitobe ne devraient pas tarder, ils ne sont pas loin.

    - Ils ont choisit le film ? questionna Taiga.

    - Oui, mais Riko refuse de nous dire ce que c'est.

    - ...

    - Et Izuki-senpai ? demanda Kagami.

    - Il n'est toujours pas guérit, il devrait vite s'en remettre. Riko est passée chez lui hier pour vérifier s'il allait mieux. c'est dommage, il aurait bien voulu venir.

    - Salut les garçons ! lança la jeune lycéenne en sortant du cinéma accompagné du capitaine de l'équipe.

     

    Au même moment Koganei arriva au côté de Mitobe, essoufflés par leur course matinale.

     

    - Désolés pour le retard, souffla Shinji (Koganei).

    - Bon puisque tout le monde est là, on y va !

     

    La troupe entra dans le cinéma, ils y achetèrent du ravitaillement  avant de suivre Riko jusqu'à une salle où ils s'installèrent vers le milieu.

     

    - Il n'y a pas grand monde,fit remarquer Kiyoshi.

     

    Il est vrai que la salle n'était pas vraiment remplie. Quelques couples étaient dispersés dans les hauteurs de la pièce, un trio de jeunes filles était installé devant eux. Des petits groupes d'amis discutaient par-ci, par-là.

     

    - Normal, fit Riko, il faut être.. disons.. assez ouvert d'esprit pour voir ce film.

    - Mitobe demande ce tu veux dire, intervient Koganei.

    - Et bien, il y a..

    - Chut ! la coupa Hyuga, si tu parles tu vas spoiler le film.

     

    Riko lança un regard noir à Junpei avant de se positionner confortablement dans son siège laissanr les autres sans réponse. Ils firent de même, attendant calmement que le film commence.

    La salle n'était pas à moitié pleine lorsque la lumière s'éteignit. L'écran s'alluma et le bal de publicité commença.

    Les trois jeunes filles assises devant eux entamèrent alors une discussion.

     

    - Chuuut ! fit Hyuga pour les faire taire...

     

    En vain...

     

    - Encore mieux que ça ! s'exclama la jeune fille à la chevelure blonde.

    - Taisez-vous ! répéta Hyuga qui commençait à en avoir marre.

     

    Koganei fixa l'écran la main allant instinctivement de sa bouche au pot de pop-corn. Kagami quant à lui s'enfonça dans son siège, attendant.

     Kiyoshi et Riko s'amusèrent de la réaction de Junpei qui soupira bruyamment pensant qu'elles s'étaient arrêtées.

    Elles s'étaient calmées pour sûr ! Maintenant, ce n'était plus de vives voix que l'on entendait mais d'agaçants chuchotements permanents.

    Hyuga bouillait intérieurement.

     

    - Comment ça peut-être encore mieux ? s'exclama la petite brunette du groupe.

    - La ferme ! fit Hyuga ne se retenant plus.

     

    Les trois pipelettes s'arrêtèrent deux secondes avant que la blonde ne reprenne la parole. Riko ricana.

    Hyuga tenta de reprendre son calme et de se concentrer sur le film. Impossible.

     

    - Quoi ?! Mais c'est injuste ! crièrent pour de bon la petite brune ainsi que celle aux cheveux roux.

    - Maintenant ça suffit ! s'énerva Hyuga. Taisez-vous ! Le film va bientôt commencer, vous allez la fermez où je vous fais sortir moi-même !

     

    Les trois filles se retournèrent. Deux d'entre elles ouvrirent de grands yeux ronds.

     

    - Oh mon dieu, murmurèrent-elles en coeur.

     

    La jeune blondinette quant à elle, beaucoup moins touchée lui fit un signe de main en retrouvant son sourire. Elle posa les yeux sur le joueur fantôme, ignorant le brun furieux.

     

    - Salut, Kuroko ! Tu veux des frites ?

     

    Kuroko la regarda un instant, le regard inexpressif avant de retirer de sa bouche la paille de son milk-shake.

     

    - Non merci, répondit-il simplement.

     

     Hyuga se leva d'un bond, énervé. Kiyoshi le retint.

     

    - Non mais pour qui elle se prend, celle-là ?! hurla-t-il.

     

    La jeune fille aux cheveux flamboyants éclata de rire.

     

    - Chaud Patate ! cria-t-elle hilare.

     

    Sans plus attendre, la brunette se jeta sur Hyuga qui retomba lourdement sur son siège. La jeune fille pressa sa joue sur les abdos du capitaine dans une embrassade intéressée. Junpei tenta de se libérer de l'emprise de cette folle qui était en train de tâcher son t-shirt à force de saigner du nez.

    Kagami se crispa sur son siège lorsqu'il remarqua le regard insistant de la rouquine.

     

    - C'est vrai que tu embrasses Aomine dans le film ? demanda-t-elle sans pression.

     

    Tous se stoppèrent net pour fixer l'as de Seirin à la chevelure rougeâtre, mis-à-part, l'agresseuse de Hyuga. Kagami s'empourpra pendant que Riko ria tel un démon ayant accomplit son méfait.

     

    - Je pensais vous laisser voir la scène avant de vous en parler, mais c'est raté !

    - Euh... Ce n'est pas lui Aomine ? questionna la jeune fille blonde.

    - Mais nooon, désespéra la brunette agrippée au capitaine de l'équipe.

    - Patate ! Elle va me rendre folle !

    - Aomine c'est celui avec le miam miam d'Aomine ! intervint la dite Patate.

    - Nan ! Dis j'te jure ! se moqua la rouquine.

    - Me saoul pas Carotte ! Je suis sûre que tu n'as pas de meilleur explication !

    - Si ! Aomine c'est celui avec les tablettes de chocolat miam miam ! répliqua Carotte.

    - Bah, c'est ce que je viens de dire...

    - ... Oui mais non.. Moi c'est mieux.

     

    Un homme se racla la gorge derrière le groupe de jeunes.

     

    - Je vais vous demander de bien vouloir quitter la salle, vous perturbez la séance.

    - Quoi ?! C'est pas de notre faute si ... commença Hyuga.

    - Ne m'obligez pas à me répéter.

     

    L'homme accompagna les quatre jeunes filles ainsi que Kagami, Kiyoshi et Hyuga à l'extérieur du cinéma.

     

    Le film commença, dans la salle sombre, seul Koganei, Mitobe et Kuroko, sirotant impassiblement son milk-shake vanille, virent le baiser passionné entre Aomine et Kagami.

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 18:18

    J'ai compris en fait. J'arrive enfin à imaginer Aomine en bleu, mais j'imagine toujours Kagami en bleu... Donc maintenant, ils ont le même physique ! C'est génial u.u

    J'ai relu, c'est toujours aussi bien ! ;) En fait, ça devient vraiment intéressant quand tu fais la petite allusion à notre présence 'un trio de jeunes filles' ;)

    Et en fait, j'adore comment Kuroko réagit, genre il s'en fout complètement quoi ! ^^

      • Jeudi 3 Mars 2016 à 10:59

        Patate : ... C'est déjà un bon début ! ... Je crois..
        Carotte : Reste plus qu'à imaginer Kagami en rouge ;)
        Patate : Tu imagines si tu lis un Aomine x Kagami ? Tu vas voir un Aomine x Aomine ! xD

        Carotte : Normal que ce soit intéressant, puisque c'est nous ! B-)

        Patate : Kuroko quoi ! C'est autre chose que ton Kuroko possédé ;)

        Carotte et Patate 

      • Jeudi 3 Mars 2016 à 16:23

        Moi aussi je crois que c'est pas mal ! ;) C'est presque ce qui est arrivé... u.u

        Ouii ! :D

        Moi je croyais que Kuroko pouvait s'énerver quand il le fallait... Désolée, j'avais pas bien analyser sa personnalité... Mais bon, maintenant grâce à votre histoire, on sait que ce n'était pas lui ! ;)

      • Vendredi 4 Mars 2016 à 22:12

        Patate : Ah la la --'
        Carotte : T'es vraiment pas douée xD

        Carotte : Oui, lors d'un match, il fronce les sourcils et il se donne à fond pour faire gagner son équipe.
        Patate : C'est tout xD
        Kuroko énervé (<-- Le seul moment où il s'énerve, il me semble, ou l'un des rares)
        (Hanamiya, celui qui va frapper Kuroko a déjà blessé Kiyoshi par le passé)
        Carotte : Hé hé hé ! Idée de génie !
        Patate : J'ai câliné Hyuga *saigne du nez*
        Carotte : Dans la fic ! 
        Patate : *-*

        Patate et Carotte

      • Samedi 5 Mars 2016 à 21:12

        ^^ c'est vrai

        Je pensais vraiment que ça arrivait de lui énerver ! Même dans cette vidéo, je sais pas si ça peut vraiment s'appeler s'énerver étant donné qu'il est en plein matche et tout, c'est pas pareil, je trouve...

        Oui, c'était du faux patate !! Et moi j'ai quand même pu voir Aomine/Kagami (en fait, je sais toujours pas qui j'ai vu x))

      • Samedi 5 Mars 2016 à 21:45

        Patate : Bah ... C'est ça ou rien xD
        Carotte : C'était son level max là !

        Patate : L'espoir fait vivre !... Hyuga *-*
        Carotte : C'était Kagami (rouge)

        Carotte et Patate 

      • Samedi 5 Mars 2016 à 21:50

        Ba je trouve ça triste, sérieux.

        Ouii !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :