• (Un amour interdit) Chapitre 2 - Kise

    Chapitre 2 : Kise

     

    Kise se rendit au lycée après un week-end agité. Il sourit en voyant toutes ces jolies demoiselles qui l’attendaient avec impatience. Il aimait ses fans et ne manquait pas de le leur faire comprendre d’un sourire radieux.

    Lorsqu’il put enfin passer ce portail humain, il se dirigea vers son senpai qu’il venait d’apercevoir, celui-ci avait l’air d’être en pleine réflexion, les yeux fermés, adossé contre le mur il les rouvrit lorsque le blondinet s’adressa à lui.

     

    Kise : Bonjour, Kasamatsu-senpai!

    Kasamatsu : Ah! Bonjour... 

    Kise : Tu attendais quelqu'un ? 

    Kasamatsu : Hum ? Non, je réfléchissais... C'est quoi ce sourire débile ? 

    Kise : Ah euh... C'est parce que j'ai une nouvelle petite amie ! 

    Kasamatsu : Encore une ?! 

    Kise : Ne dis pas ça comme si j'en changeais tous les jours ! 

    Kasamatsu : Ouais, ouais... C'est vrai... Pour la dernière, tu as mis près de 2mois avant de te décider à lui dire en face que tu ne voulais pas qu'elle ne te voit que pour ton sourire et ta carrière de mannequin... 

    Kise (boude) : C'est parce que je ne voulais pas la blesser... 

    Kasamatsu : En attendant, c'est toi qui es blessé, crétin ! 

    Kise : Tu t'inquiètes pour moi, senpai ? 

    Kasamatsu : Non ! Pour ton jeu, rien de plus... 

    Kise : Hum... Mais je ne vais pas me laisser déconcentrer... Même si elle est super mignonne et trop gentille ! 

    Kasamatsu (frappe Kise) : Kise ! Kasamatsu soupira. Bon, c'est l'heure d'aller en cours. Je te préviens, ne sois pas en retard à l'entrainement et reste attentif sinon tu vas le payer, OK ? 

    Kise : ... Mais pourquoi tu es aussi méchant ? J'ai dit que j'allais être sérieux...

     

    Kasamatsu s’éloigna de son kohai. Kise ne put s’empêcher d’observer la démarche de son capitaine avant de reprendre ses esprits et d’aller en cours à son tour. La journée se passa normalement jusqu’à l’entraiment. Kasamatsu était de plus en plus sévère avec lui. Kise ne cessait de se cacher mais… aurait-il découvert son secret ?!

    Ils finirent l’entrainement, Ryouta sortit avant son capitaine pour rejoindre sa petite-amie qui l’attendait devant l’établissement.

     

    Petite-amie : Ryou-chan ! Comment ça s’est passé ?! Tu as gagné ?

     

    Kise se moqua de la jeune fille qui fit une moue boudeuse.

     

    Kise : Ce n’était pas un match mais un entrainement ! Il n’y a pas de gagnant ou de perdant.

     

    Kise sourit gentiment à la jeune fille, puis aperçut son capitaine sur son téléphone. Il posa alors ses lèvres sur celles de sa petite-amie surprise par ce geste, celle-ci ferma les yeux les entoura de ses bras le jeune mannequin.

    Kasamatsu passa devant eux sans un regard à leur égard.

     

    Kise : Au revoir, senpai. A demain.

     

    Aucune réponse ne se fit entendre, aucune attention de la part du brun.

     

    Petite-amie : Il n’a pas l’air sympa…

    Kise : Tu trouves ! Moi je l’aime bien.

     

    Kise rentra chez lui après avoir raccompagné la jeune fille qui l’avait attendu. Celle-ci n’avait pas arrêté de parler de Kasamatsu et de son air « méchant et cruel ».

    Ryouta alla dans sa chambre et prit dans ses bras un ours en peluche avant de se jeter sur son lit et d’enfouir sa tête dans les oreillers. Ses larmes coulèrent, la peluche serrée contre son corps, il pleurait. Il ne comprenait pas… Pourquoi était-ce un problème ? Pourquoi Kasamatsu était si dur avec lui ? Etait-ce par qu’il avait découvert son attirance envers les hommes ou parce qu’il savait qu’il l’aimait lui ? Même en ayant une petite-amie, il ne lui faisait aucun cadeau. Kasamatsu savait que ce n’était qu’une couverture, n’est-ce pas ?

    Le jeune homme ne put s’empêcher de penser qu’il dégoutait celui qu’il aimait. Que rien ne sera possible entre eux, que tout est perdu d’avance. Peut-être devrait-il lui parler, avec un peu de chance, ce n’était pas ça… Peut-être que son senpai avait une autre raison… Kise cogita une bonne partie de la nuit, se tournant encore et encore dans son lit.

    Le lendemain, Ryouta prit sa décision, il fallait qu’il lui parle, qu’il sache. Pourtant sa détermination s’effaça à chaque pas qu’il faisait. La journée passa et Kise n’en eu pas le courage.

    Les jours passèrent et Kasamatsu se calma peu à peu cependant Kise n’osait toujours pas. Peut-être que ce n’était pas ça s’efforça-t-il de se convaincre.

    Les années lycée remontait à loin maintenant. Kise Ryouta était devenu mannequin, parfois il apparaissait dans des séries. Parfois il communiquait avec ces anciens camarades du collège ou du lycée. Parfois il communiquait avec l’homme qu’il aimait toujours malgré les années. Parfois il regrettait de ne pas lui avoir avoué… 


  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Novembre 2016 à 22:16
    Le premier ou le deuxieme chapitre, cette histoire est trop triste... Et en fait, ce qui ''gênant'' (mais c'est pas le bon mot), c'est que d'habitude, vos fanfictions se finissent toujours bien. Donc là, j'espère secrètèment que tu vas faire une suite ou tout se fini bien ;)
      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 09:27

        J'y ai déjà pensé... Je réfléchie encore, je ne sais pas si je vais l'écrire ou pas... Peut-être.. On verra :P

        C.

      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 12:36
        En tout cas, que ce soit une fin triste ou non, t'es obligée de faire un chapitre en plus maintenant : on a eu un chapitre du PDV de Kasamatsu, un chapitre du PDV de Kise, il en faut un troisième pour finir tout ça.
      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 17:14

        Ou pas... Ca fait deux PDV différents pour deux personnages qui s'éloignent. Pas besoin d'un autre chapitre

        C.

    2
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 17:36
    Non, il manque quelque chose. Même si c'est un chapitre qui va toujours dans ce sens là, c'est à dire leur éloignement, ça manque je trouve…
      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 17:42

        Mais oui je sais. Je pensais en faire un. Un jour... Il va arriver mais pas tout de suite.

        C.

      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 18:48
        Ok, je vais l'attendre dans ce cas… ;)
    3
    Aoneko-sama
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 14:41

    Heyy !

    J'ai beaucoup aimé. C'est un peu triste mais il n'a jamais été dit que les Happy End étaient les meilleures.

    Je ne pense pas qu'il y ait vraiment besoin d'un dernier chapitre. Mais si il y en a un, j'ai hâte de le découvrir :)

    Merci beaucoup

    Meow ~

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :